La campagne a déjà démarré. Pourtant, les élections municipales genevoises se dérouleront dans plus d’une année, au printemps 2011. Jean-Charles Rielle est l’un des premiers à se lancer dans la course: le conseiller national socialiste a annoncé mercredi sur Léman bleu sa candidature à l’investiture pour l’exécutif de la Ville de Genève, où il entend reprendre le siège de Manuel Tornare.

Jean-Charles Rielle, 57 ans, est le médecin répondant du CIPRET (Centre d’information de l’Association pour la prévention du tabagisme). A ce titre, il mène depuis des années une lutte sans merci contre la fumée. Valaisan d’origine, il a été élu au National en 2007.

S’il vise le fauteuil de Manuel Tornare, c’est parce que ce dernier ne pourra pas se représenter en 2011: il aura effectué les trois législatures autorisées par le PS. Les statuts du parti prévoyant la parité homme-femme, Jean-Charles Rielle sera avantagé: Sandrine Salerno, responsable des Finances de la Ville de Genève, se représentera sans doute, ce qui exclut en principe une autre magistrate PS féminine. Pour l’heure, le conseiller national n’est toutefois que candidat à l’investiture: d’autres socialistes pourraient être intéressés.

D’autres candidats sont également sortis du bois, comme Michel Chevrolet, journaliste et membre de la Constituante, qui se présente sous la bannière du PDC.