Le conseiller d’Etat vaudois Jean-Claude Mermoud a été victime, vendredi 2 septembre, en fin de journée, d’un accident cardio-vasculaire. Hospitalisé et opéré avec succès, le margistrat de 59 ans récupère «normalement», selon la formule utilisée par la chancellerie vaudoise.

Jean-Claude Mermoud brigue l’un des deux fauteuils vaudois au Conseil des Etats, lors des élections fédérales du 23 octobre. Impossible de savoir, pour l’heure, si le malaise aura des conséquences sur sa candidature. Une absence de «quelques semaines au moins» est probable, note la chancellerie.

«Ce qui nous importe, pour l’instant, c’est son état de santé, réagit Claude-Alain Voiblet, secrétaire général de l’UDC vaudoise. Pour le reste, nous gérerons au mieux son absence. Nous axerons la campagne sur son colistier, Guy Parmelin, et nous espérons que M. Mermoud pourra se remettre et nous rejoindre plus tard.»

Jean-Claude Mermoud est conseiller d’Etat depuis 1998. Il a d’ores et déjà annoncé qu’il ne briguera pas de nouveau mandat gouvernemental au printemps prochain. Ce sportif accompli - il pratique la course à pied et a participé à la Patrouille des glaciers - avait déjà connu un problème de santé: après un malaise à Neuchâtel, il avait dû être hospitalisé puis opéré d’une appendicite avec une légère perforation.