Une jeune femme a été retrouvée coincée sous une rame du M2 jeudi soir dans un tunnel à 200 m en amont de la station Sallaz

Le drame s'est produit à 23h11, durant l'exploitation à blanc du nouveau métro lausannois, dont les rames circulent sans conducteur. Le poste de commandement a reçu une alarme de détection d'obstacle. Cette alarme a bloqué immédiatement sur toute la ligne la circulation des trains.

Sur place, le personnel d'exploitation a découvert la jeune femme coincée sous la rame. Le médecin du SMUR n'a pu que constater le décès. Les premiers éléments de l'enquête laissent apparaître un acte désespéré.

Un cas antérieur

Si tel est bien le cas, ce ne serait pas le premier suicide survenu dans le M2 avant même sa mise en service commerciale. En juillet dernier, un ingénieur français employé par le groupe Alstom, constructeur du matériel roulant, s'était pendu dans l'une des gares du M2.