Déjà parmi les pionniers en matière de droit de vote cantonal des femmes (1959) et des étrangers (2000), Neuchâtel pourrait être le premier canton romand à accorder le droit de vote dès 16 ans. Le 9 février prochain, la population se prononcera en effet sur une initiative populaire demandant son introduction. «Un oui permettra aux jeunes de 16 à 18 ans de faire valoir officiellement leur voix à travers les urnes et de rendre ainsi notre démocratie plus inclusive», a plaidé ce mercredi le député socialiste Baptiste Hunkeler, président du comité d’initiative, lors du lancement officiel de la campagne donné depuis le Centre de culture ABC de La Chaux-de-Fonds.

Lire aussi: Pour les droits civiques aux étrangers, Neuchâtel garde une longueur d’avance