Son père est Sicilien, sa mère Suissesse. En 1975, Salvatore Airo est donc né Italien. La loi ayant changé depuis, il est devenu Suisse. Et milite aujourd'hui au sein de l'Union démocratique du centre (UDC). Depuis samedi, il est même le nouveau président des Jeunes UDC suisses.

Comme son parti, Salvatore Airo est bien sûr opposé à la naturalisation automatique des étrangers de la troisième génération, proposée par le Conseil fédéral. Si l'on veut la nationalité suisse, il faut la demander. A 18 ans, il a bien cherché à obtenir un passeport italien, mais la complication des démarches l'a fait renoncer. «La bureaucratie italienne est pire que la suisse», en a-t-il conclu. Là-dessus, il a fait son service militaire en Suisse et a perdu de ce fait, explique-t-il, la possibilité de récupérer la nationalité de son père. A partir de là, le côté suisse l'a emporté, au point de l'amener dans le parti le plus isolationniste qui puisse se trouver sur le marché des idées.

Le Saint-Gallois Salvatore Airo, 25 ans, a été élu samedi à la présidence des Jeunes UDC suisses lors de l'assemblée générale du mouvement à Lugano. A la barbe des deux candidats officiels désignés en février par le comité directeur, le conseiller communal bernois Thomas Fuchs qui, à 34 ans, est trop âgé pour cette fonction et a retiré sa candidature samedi, et le Fribourgeois Thomas Schmidt, 28 ans, qui a obtenu 4 voix de moins que le nouveau président.

«J'étais probablement plus connu que lui en Suisse alémanique», analyse Salvatore Airo, qui explique avoir reçu de nombreux appels du pied des sections cantonales pour se présenter. Plus connu? Salvatore Airo est notamment l'un des fondateurs du comité contre l'adhésion à l'Union européenne et il siège à la commission extérieure du parti suisse. C'est lui qui a créé les Jeunes UDC d'Appenzell puis de Saint-Gall, qu'il préside. Il est également membre directeur de l'UDC saint-galloise.

Salvatore Airo est au bénéfice d'un apprentissage commercial et a suivi une formation de Webmaster. Il est en train de créer sa propre société spécialisée dans la conception de sites Internet.