Les Jeunes Verts ont décidé samedi de lancer une initiative pour la responsabilité environnementale, indiquent-ils dans un communiqué. Le texte appelle à un changement fondamental du système économique, faisant de la protection de l'environnement une priorité claire.

Le lancement de cette initiative a été décidé lors de l'assemblée générale en ligne du parti samedi. Le texte a été approuvé, avec quelques abstentions, par les plus de 100 participants, a déclaré à Keystone-ATS Julia Küng, co-présidente des Jeunes Verts. Le début de la collecte de signatures devrait avoir lieu en août.

Les importations également concernées

Pour les Jeunes Verts, les «belles déclarations d'intention» en matière de protection du climat ne suffisent pas. Une transformation fondamentale de l'économie et de la société est nécessaire, selon le communiqué de presse.

Avec cette initiative, les Jeunes Verts veulent que toutes les activités économiques en Suisse ne se déroulent qu'à l'intérieur des limites naturelles de la Terre, soit des limites qui, si elles sont dépassées, mettent en danger la base de la vie humaine.

La Suisse doit respecter ces limites dans six domaines d'ici dix ans: le climat, la biodiversité, la consommation d'eau, l'utilisation des sols, la pollution atmosphérique et les apports d'azote et de phosphore

L'économie devrait ainsi utiliser des ressources et rejeter des polluants sans dépasser les limites naturelles de la Terre. Les importations en Suisse devraient également être prises en compte. Il est impératif que la mise en œuvre soit effectuée de manière socialement responsable, selon le communiqué.

D'ici août, le texte final et le comité d'initiative devraient être en place. Après les initiatives «anti-4x4», «Stop mitage» et «Contre le commerce de guerre», il s'agit de la quatrième initiative populaire nationale des Jeunes Verts.