Agée de 24 ans, titulaire d’un master en biologie, Angela Zimmermann a fait son annonce dimanche soir dans l’émission Forum de la RTS. Elle y a dit vouloir représenter à Berne un canton de Vaud «féminin, jeune, solidaire et engagé pour un avenir socialement et climatiquement juste».

Son annonce constitue une relative surprise, dans la mesure où les Verts vaudois ont déjà désigné Raphaël Mahaim dans la course pour les Etats. Si Angela Zimmermann reconnaît le risque d’une dispersion des voix, elle estime que sa candidature va amener «une dynamique verte» dans cette élection.

Lire aussi: Raphaël Mahaim est lancé dans la course aux Etats

Selon elle, son profil est à la fois «distinct et complémentaire» à celui de Raphaël Mahaim. La Lausannoise affirme que les Verts ont d’abord été «surpris» par cette décision, mais qu’ils sont désormais «contents d’avoir une jeunesse de parti aussi motivée».

Jusqu’ici, seuls des poids lourds de la politique vaudoise s’étaient portés candidats pour le Conseil des Etats. Le PLR s’est rallié derrière Pascal Broulis, tandis que le PS et les Verts présentent un ticket commun avec Pierre-Yves Maillard et Raphaël Mahaim.

Lire également: Pascal Broulis sera le candidat du PLR vaudois aux Etats

Et enfin: Broulis-Maillard: l’élection verrouillée