L’heure est au changement à la tête des partis politiques valaisans. Après le PLR Valais, c’était au tour du PDC du Valais romand (PDCVr) de changer de président, la semaine dernière. Six ans après sa prise de fonction, Serge Métrailler a passé le flambeau à Joachim Rausis, élu à l’unanimité par le congrès extraordinaire du parti. Président de la commune d’Orsières depuis 2017 et élu au Grand Conseil depuis 2005 (quatre ans en tant que député suppléant, puis député depuis 2010), le démocrate-chrétien, qui n’a pas peur de dire qu’il est un politicien professionnel, enfile, à 40 ans, une troisième casquette et compte bien profiter de son nouveau poste pour redonner des couleurs à un parti en perte de vitesse.

Le Temps: On sait qu’il y a deux franges bien distinctes au sein du PDCVr, d’un côté les conservateurs et de l’autre les progressistes. Dans quel camp vous situez-vous?