La Fête des Vignerons, comme le Carnaval de Venise, intègre chaque habitant, chaque maison, chaque commerce à son projet. C'est ainsi que (presque) tous les magasins, y compris la Migros, ont décoré leurs vitrines ou leurs façades en fonction de l'événement. Certains ont opté pour la référence allusive (un cep de vigne, une grappe de raisin, l'or et le turquoise de la Fête), d'autres en ont profité pour créer leurs propres produits inspirés de la Fête (une bijouterie propose un pendentif original d'Arlevin en or, argent et pierre exotique), d'autres encore ont choisi de repenser entièrement leur devanture, imaginant des mises en scène singulières. Telle cette boucherie de la vieille ville qui a élaboré une composition des plus raffinées: un jambon de Parme mordoré – seule allusion à la tripaille – présenté comme un petit Jésus au milieu d'un décor stylisé, dont chaque élément évoque la beauté de la vigne.

Mais tous les commerces ne profitent pas aussi directement des effets de la Fête. L'Hostellerie de Genève, comme d'ailleurs tous les restaurants de la place du Marché, voit sa terrasse recroquevillée sous les gradins des arènes et ses chambres souffrir d'un manque cruel de luminosité: chaque fenêtre de l'établissement s'ouvre en effet sur vingt mètres d'échafaudages! Pour dédommager symboliquement les riverains de leur sombre vis-à-vis, l'artiste Albin Christen a recouvert les huit pylônes en béton qui soutiennent l'imposante structure de son personnage fétiche, Arleau. C'est gai, coloré et porteur d'un message préventif: «Pour mieux fêter, buvez futé». Les riverains sont ravis, et la propriétaire de l'Hostellerie de Genève aussi.

Radio Arlevin et la RSR ne sont pas seules à distiller des informations sur la Fête des Vignerons, il y a aussi radio couloir et sa messagerie électronique. Nous remercions donc l'anonyme messager qui nous fait part de cette information qui ravira tous ceux que l'harmonie et l'extase collective exaspèrent: dimanche soir, la Fête a connu son premier «clash». Les musiciens de l'orchestre ont quitté la scène sans attendre la fin du filage