Daniela W. et David O., les deux Bernois retenus 259 jours en otage au Pakistan, avant de réussir à «s’échapper» en mars dernier, selon la version officielle, ont tenus un journal lors de leur captivité. L’hebdomadaire allemand «Spiegel» en publie des extraits, non accessibles sur internet.

Ce document, qui relate les sentiments des jeunes gens, fait état de conditions très difficiles imposés par leurs ravisseurs talibans. Lors de leur enlèvement, les deux Suisses ont notamment eu l’impression qu’ils allaient se faire tirer dessus. Ils décrivent également des conditions de captivité très dures (humidité, manque de nourriture, environnement martial...).

Les otages ont également fait des dessins et appris quelques mots de vocabulaire pachtoune. Ils ont retrouvé la liberté le 15 mars 2012.