Le 14 juin 1991, 500 000 femmes – des hommes aussi – sortent dans les rues de Suisse. Elles s’installent sur les places publiques. Ballons, musique et pique-niques donnent au rassemblement des allures de fête populaire. Les médias sont au rendez-vous, même le New York Times, qui titrera le lendemain: «You’ve come a long way, ladies», rappelant que les citoyennes suisses obtenaient le droit de vote tout juste vingt ans plus tôt. C’est l’une des images qui resteront de cette «grève des femmes»: une contestation joyeuse.