Les partis jurassiens devront rendre des comptes lors de futures campagnes. Les citoyens ont validé à 59,9% dimanche une initiative populaire cantonale visant à assurer une meilleure transparence en matière de financement de la vie politique. Déposée par le Parti socialiste en juillet 2020, elle prévoit notamment que les dons effectués par des personnes morales soient publiés dès le premier franc, et dès 750 francs pour les personnes physiques. La majorité de droite au parlement lui avait opposé un contre-projet visant le même objectif, tout en étant moins contraignant. Soutenu par le Conseil d’Etat, ce dernier a été rejeté par 55,2% des votants. La participation avoisine les 33%.