Alors que le débat national sur l’aide aux médias fait rage, la votation du 13 février semble jouée d’avance dans le Jura. Au sein des partis cantonaux, seule l’UDC s’oppose à l’enveloppe fédérale de 151 millions de francs visant à subventionner un secteur qui voit fondre ses recettes publicitaires depuis plusieurs années. Reprenant les arguments du comité référendaire, les agrariens jurassiens se disent choqués «que la quasi-totalité des montants reviendraient à de grands groupes de presse» et estiment que ces nouvelles subventions «mettraient en danger l’indépendance des médias vis-à-vis de l’Etat.»