Le Jura veut augmenter l’attractivité de ses transports publics. «Leur part modale s’élève à 19% dans notre canton, et il y a encore un potentiel sachant que la moyenne suisse est à 23%», relève le ministre David Eray, chargé du Département du territoire, de l’environnement et des transports (DTET). C’est dans ce sens que le Jura a soumissionné pour mener un projet pilote de tarification de la mobilité auprès de la Confédération, avec la volonté de développer un outil permettant d’assurer le coût optimal aux usagers, également dans la durée.