La Réforme fiscale et financement de l’AVS (RFFA) est contestée par une partie de la gauche. Mais il y a aussi une opposition de droite. Le Parti vert’libéral (PVL) rejette ce paquet. Son président, Jürg Grossen, en explique les raisons et annonce que son parti espère disposer de plus de dix sièges au futur parlement fédéral.

Le Temps: Pourquoi le Parti vert’libéral s’oppose-t-il à la RFFA?