Prévue ce dimanche, l’élection de la Cour des comptes genevoise est maintenue. La justice vient de rejeter un recours formulé par des membres de l’UDC, qui contestaient la présentation du matériel électoral, en particulier celle des listes promues conjointement par l’UDC et le MCG. Selon eux, le citoyen était insuffisamment informé des possibilités de biffer un candidat ou de panacher une liste. Les conditions de validité d’un bulletin étaient à leurs yeux imprécises.

Dans son arrêt rendu public ce jeudi, la Chambre administrative de la Cour de justice estime que «les indications essentielles pour remplir correctement un bulletin de vote sont à disposition de l’électeur, débutant, occasionnel ou confirmé» et que «les documents remis aux électeurs (…) sont conformes aux exigences légales et jurisprudentielles en la matière». Les juges relèvent en outre que les partis à l’origine de la contestation avaient pu valider la présentation du matériel électoral avant son impression. Les frais de procédure, d’un montant de 1000 francs, sont mis à la charge des recourants.(Marc Moulin)