Revue de presse

La justice suisse fait geler 160 millions en provenance d'Angola

Gel d'argent en provenance d'Angola, liste fédérale des traitements ambulatoires, statistiques de la démence et aussi des plaintes pour injures, vélos et feux rouges ainsi que les F/A-18 occupent la presse dominicale du jour

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung révèlent que la Suisse a fait geler plus de 160 millions de francs en provenance de l'Angola, en lien avec des ramifications helvétiques concernant la faillite de la banque portugaise Banco Espirito Santo, un des gros scandales financiers de la décennie.

Selon les deux médias, le Ministère public de la Confédération (MPC) a confirmé le blocage de cet argent dans le cadre d'une procédure judiciaire. Le MPC soupçonne l'ancien chef de la filiale angolaise de la Banco Espirito Santo, Alvaro Sobrinho, de blanchiment d'argent.

«Lorsqu'il dirigeait Banco Espirito Santo Angola, l'établissement a accordé en masse des des crédits non couverts qui n'ont jamais été remboursés. Le directeur et des membres de sa famille en auraient eux-mêmes profité à hauteur de 500 millions de dollars», indiquent les deux médias.

A l'époque, Alvaro Sobrinho était un bon client du Credit Suisse Zurich, poursuivent les journaux. Des documents auxquels les médias dominicaux ont eu accès «recensent plus d'une vingtaine de comptes au nom d'Alvaro Sobrinho ou des sociétés offshore qu'il contrôle. «Au printemps 2012, l'équivalent de 150 millions de francs environ se trouvait sur ces comptes, selon Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung. 

Le Credit Suisse, où l'homme avait de nombreux comptes, aurait accepté d'importantes sommes d'origine douteuse. La justice suisse enquête depuis 2014 sur cette affaire. Alvaro Sobrinho n'a pas répondu aux questions des deux médias et conteste les faits qui lui sont reprochés. Aucune procédure n'a été ouverte contre lui en Angola, plaide-t-il, selon la presse dominicale.

Encouragements aux traitements ambulatoires

La Confédération veut promouvoir les traitements ambulatoires, selon la NZZ am Sonntag. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) va présenter au second semestre 2017 une liste des interventions qui ne seront remboursées en règle générale par les caisses-maladie que si elles sont traitées de manière ambulatoire, rapporte la NZZ am Sonntag.

Des critères d'exception seront néanmoins prévus. La question se pose notamment pour l'opération des varices, des hernies ou des amygdales, les circoncisions ou les hémorroïdes. Les interventions en externe sont moins chères pour l'ensemble du système de santé, mais elles sont encore peu utilisées en Suisse en comparaison internationale. Berne veut ainsi éviter que chaque canton n'établisse sa propre liste, comme l'ont déjà annoncé Lucerne et Zurich.

Le nombre de personnes atteintes de démence en Suisse est plus élevé que souvent évoqué, rapporte la Zentralschweiz am Sonntag. L'Association Alzheimer Suisse avance désormais le chiffre de 144'000 personnes atteintes selon sa projection annuelle basée sur de nouvelles bases de calcul. Cela représente 20'000 personnes de plus qu'on ne le pensait. L'association corrobore aussi l'estimation faite dans le cadre de la Stratégie nationale en matière de démence (2014-2017) de l'Office fédérale de la santé et de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé: plus de la moitié de la population connaît des gens qui souffrent de démence - souvent parmi la famille proche ou des connaissances. Mais l'âge étant le principal facteur de risque, Alzheimer Suisse s'attend à ce que le nombre absolu de personnes touchées continue d'augmenter.

Passer au feu rouge?

Les cyclistes devraient être bientôt autorisés à tourner à droite au feu rouge des intersections, selon la NZZ am Sonntag. Le Conseil fédéral va proposer cet automne un amendement aux règlements de la circulation, révèle la NZZ am Sonntag. Pour les vélos, le rouge serait ainsi «non prioritaire».

La question fait déjà débat au Palais fédéral, via une motion. La ministre des transports Doris Leuthard avait finalement donné un signal positif en juin 2016. La base de la proposition est un projet pilote dans le canton de Bâle-Ville, qui a testé cette idée pendant deux ans à douze carrefours. Avec des résultats positifs, selon les autorités.

Les avions de chasse F/A-18 connaissent des problèmes de pression et d'oxygène, selon des experts américains qui mettent en garde contre des soucis de sécurité pour les pilotes, indique SonntagsBlick. Le modèle suisse est aussi affecté par ces vulnérabilités techniques, a confirmé une porte-parole du Département de la défense (DDPS) au SonntagsBlick.

Les composants concernés de ces avions militaires sont étroitement surveillés et soumis à un entretien plus poussé. Des nouvelles mesures sont en cours de discussion et clarification, selon le journal dominical. En février dernier, le Conseil fédéral avait décidé d'investir quelque 450 millions de francs dans le prolongement de la durée de vie des avions de combat F/A-18.

Doublement des plaintes pour calomnies

Mongol, pétasse, lavette, salaud, cloporte, ou même «connard de Vercorin», ces propos fleuris et beaucoup d"autres ont conduit à des condamnations réelles ces dernières années, selon Le Matin Dimanche. Depuis 2009, les plaintes pour injure, diffamation et calomnie ont explosé en Suisse, explique le journal.

Dans le détail, les plaintes pour calomnies ont doublé (de 667 à 1384), alors que celles pour diffamations (de 980 à 1624) et injures (de 5775 à 9434) ont augmenté de quelque 63%. Dans 82% des cas, l'individu sanctionné est de sexe masculin. Cela reflète-t-il une véritable augmentation de la violence verbale ou plutôt une diminution de la marge de tolérance, qui nous pousserait plus souvent à déposer une plainte? Les deux pistes d'explications se complètent, selon l'enquête du LMD.

Le blues du moniteur d'auto-école

Les moniteurs d'auto-école ont le blues, la branche est en crise, raconte Le Matin Dimanche. Pourquoi? Des bénéficiaires de l'AI, des professeurs français et des amateurs illégaux concurrencent les professionnels, alors que les jeunes prennent de moins en moins de cours. Les moniteurs incriminent donc une concurrence toujours plus accrue qui pèse sur leurs revenus, en chute constante depuis quelques années.

«Je n'ai jamais vu ça en vingt ans de pratique professionnelle. Ça devient de plus en plus difficile de trouver des élèves. Je ne sais plus vraiment quoi faire», se plaint un moniteur d'auto-école vaudois. Alors que les plus anciens se souviennent de semaines à 55 leçons, aujourd'hui la tendance oscillerait entre 15 et 25 en moyenne. Et le constat est le même dans toute la Suisse romande, selon LMD.

Forte hausse du chômage de longue durée

En 2016, 88 000 personnes étaient au chômage de longue durée, soit un an ou plus. C'est un niveau record en Suisse pour cette catégorie de chômeurs, selon les tous derniers chiffres de l'Office fédéral de la statistique (OFS), cités par la SonntagsZeitung. Leur nombre a augmenté de 20'000 personnes depuis 2013, soit une hausse de 30%. Les travailleurs âgés sont les plus touchés, souligne le journal alémanique.

Dans une interview accordée à Zentralschweiz am Sonntag, le chef de Booking.com pour l'Europe, Peter Verhoeven, explique que la plate-forme de voyage en ligne veut introduire une fonction de chat. Selon lui, les clients ne veulent pas uniquement réserver des chambres d'hôtel: ils veulent aussi des conseils et des propositions d'activités sur les lieux visités. Booking.com va faire en sorte que chacun puisse converser dans sa langue. L'idée est déjà testée dans cinq villes et les retours sont très positifs, selon M. Verhoeven. La société prévoit aussi dans l'ensemble de renforcer l'utilisation des commentaires des clients.

 

 

Publicité