Ce jeudi 21 octobre, la conseillère fédérale chargée de la Justice et de la Police, Karin Keller-Sutter, a atterri à Athènes, nouvelle étape d’une forme de «route des Balkans» – celle qu’empruntent les migrants, qui parviennent en Grèce depuis la Turquie, avant de gagner l’Europe du Nord par les Balkans, justement. La cheffe du DFJP avait entamé ce trajet par une escale à Sarajevo, où elle a rencontré le ministre bosniaque de la Sécurité et son collègue responsable des droits de l’homme.