Le 27 septembre, la population vote sur l’«Initiative de limitation» lancée par l’UDC, qui veut mettre fin à la libre circulation des personnes. La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter juge cette initiative dangereuse.

Une étude anglaise montre que les accords bilatéraux ont eu un impact négatif sur l’économie suisse, abaissant son produit intérieur brut (PIB) d’un demi-point. On est bien loin des bilans louangeurs dressés par le Conseil fédéral et les milieux économiques…