Lundi dernier, elle était à nouveau à Bruxelles, Karin Keller-Sutter. En tant que cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), la conseillère fédérale multiplie les déplacements dans la capitale européenne au rythme des séances extraordinaires du Conseil des ministres de la justice et des affaires intérieures (JIA). L’occasion pour la Suisse de marquer sa solidarité avec les pays de l’UE. Le 28 mars, elle a fait partie des dix pays d’accord d’accueillir 500 réfugiés ukrainiens se trouvant en territoire moldave, sur un total de 14 500.