L’optimisme est désormais de mise: la ligne du Tonkin reliant Saint-Gingolph à Evian pourrait être remise en service avant la fin de la décennie. Le canton du Valais se mobilise. Le directeur romand des CFF, Alain Barbey, confirme l’intérêt de l’opérateur national pour la résurrection de cette voie abandonnée. Mathieu Fleury, directeur général de Lémanis, la filiale conjointe des CFF et de la SNCF qui exploite le Léman Express, a inscrit la liaison «Sud-Léman» sur la liste des extensions futures du RER transnational. «Gommer la frontière»: telle est la devise du Léman Express, rappelle-t-il.