Dernier variant en date du coronavirus, Omicron n’a pas encore livré tous ses secrets et incite le Conseil fédéral à la prudence. Très contagieux (quelque 38 000 nouveaux cas mercredi), il semble cependant moins virulent que son prédécesseur Delta, au vu de la baisse des alitements aux soins intensifs des hôpitaux sur l’ensemble de la Suisse. Dans le même temps, il déclenche des formes de Covid-19 qui ne sont pas sans impact sur la santé et sur les autres types de soins cliniques, comme les soins aigus.