L’aéroport de Lugano-Agno, au bord de l’asphyxie financière, va être mis en liquidation ordinaire, a annoncé Filippo Lombardi, le vice-président du conseil d’administration de la société Lugano-Airport SA, lors d’une conférence de presse jeudi après-midi.

L’épidémie due au coronavirus a empêché une autre issue, a souligné l’ancien conseiller aux Etats tessinois. Cette décision n’équivaut cependant pas à une faillite, a-t-il souligné. Elle permettra la poursuite d’une activité minimale de l’aéroport, et surtout le versement des salaires, ainsi que le payement des créditeurs.