C’est désormais officiel. L’affaire Maudet prend le chemin du Tribunal fédéral. Le Ministère public a décidé de recourir contre les acquittements prononcés en deuxième instance s’agissant notamment du fameux voyage d’Abu Dhabi offert par la couronne à l’ancien conseiller d’Etat et à son chef de cabinet grâce à l’entremise de Magid Khoury, homme d’affaires actif dans l’immobilier genevois, et de son champion du réseautage, Antoine Daher. La poursuite du combat judiciaire était prévisible, l’arrêt attaqué ayant fait une lecture restrictive des dispositions pénales relatives à l’octroi ou à l’acceptation d’un avantage.