L’Allemagne a été ces dernières années le plus grand importateur de matériel de guerre suisse. Rien qu’en 2021, elle a acheté à la Confédération des stocks d’armements d’une valeur de 123,4 millions de francs, selon le Secrétariat d’Etat à l’économie. Cette relation privilégiée pourrait toutefois bien changer après le refus de la Suisse de voir ses munitions pour les chars de défense antiaérienne Guépard envoyées en Ukraine, via l’Allemagne.