Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

radio

L’antenne principale de Sottens a été dynamitée mercredi

Le pylône a été démantelé pour des raisons écologiques et économiques. La dernière installation à ondes moyennes de Suisse avait été mise hors service en 2010

La tour principale de l’ancien émetteur national de Sottens – haute de 188 mètres – a été démolie à l’explosif mercredi à 14h03. Plus de 2000 personnes ont assisté à l’événement depuis l’un des nombreux points de vue de la région.

L’opération a duré quelques secondes, a indiqué à l’ATS Patrick Keller, syndic de la commune de Jorat-Menthue (VD) sur laquelle se trouve l’installation. Deux pieds à la base de l’antenne ont été dynamités, afin que l’antenne se couche dans un champ de céréales du côté nord.

«L’acier s’est déformé en arrivant au sol. C’était impressionnant», a-t-il poursuivi. «Gens de la région, curieux et passionnés de radio-émetteurs ont partagé ce moment d’émotion. Pour les habitants, il s’agissait d’un repère dans le paysage. Mais il reste sa petite sœur, la deuxième antenne», a relevé le syndic.

Concernant le sort du site, la commune de Jorat-Menthue l’a racheté pour 800 000 francs, a poursuivi M. Keller. La tour secondaire et le bâtiment de 1931 sont d’ailleurs inscrits à l’inventaire des biens culturels du canton de Vaud.

«Nous envisageons de réaffecter cette zone industrielle en zone artisanale, avec l’approbation du canton. Nous projetons d’y installer des activités publiques, de louer des locaux artisanaux et de garder une trace de l’histoire du lieu. Ces projets devraient se concrétiser courant 2015», a noté M. Keller.

Le pylône a été démantelé pour des raisons écologiques et économiques. Les travaux s’achèveront en automne, a rappelé pour sa part Swisscom Broadcast dans un communiqué.

Avec les installations de Beromünster et du Monte Ceneri, Sottens appartenait à l’ensemble des anciens émetteurs nationaux. A la demande de la Radio Télévision Suisse, Swisscom Broadcast avait mis un terme à la diffusion du programme radio «Option Musique» en décembre 2010, mettant ainsi hors service la dernière installation à ondes moyennes de Suisse.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a