A l’approche des élections cantonales du printemps prochain, le paysage politique genevois est le théâtre d’un vaste jeu de chaises musicales. Du PLR ou du Centre vers le MCG voire l’UDC, mais aussi des Verts vers les vert’libéraux ou encore du PLR vers la liste de Pierre Maudet: les changements de partis se multiplient, en particulier à droite, avec une frénésie inhabituelle.