Vaud

L’AquaEcopôle, un centre de culture scientifique aux portes de Lausanne

Le groupe Boas et l’entreprise de construction Grisoni-Zaugg sont les deux bénéficiaires du droit de superficie que vient de concéder le parlement lausannois pour le projet AquaEcopôle.

Le groupe Boas et l’entreprise de construction Grisoni-Zaugg sont les deux bénéficiaires du droit de superficie que vient de concéder le parlement lausannois pour le projet AquaEcopôle.

Deux bâtiments, dont la première pierre doit être posée au printemps prochain, s’élèveront sur le parking-relais de Lausanne-Vennes. Le premier contiendra un hôtel et un centre de conférences, le second un musée de l’eau. Selon Michel Etter, son concepteur, ce dernier permettra de se familiariser avec les biotopes aquatiques en danger.

L’AquaEcopôle s’inspire du Biodôme de Montréal et du Musée des Sciences de Barcelone.

Boas et Grisoni-Zaugg se chargent de réunir les fonds nécessaires pour la construction, soit une cinquantaine de millions de francs. Une fondation présidée par l’ancien conseiller national Yves Christen collecte 15,5 millions destinés à la muséologie. Ouverture prévue: 2014.

Publicité