Social

A Lausanne, un délégué défendra les seniors

La capitale vaudoise a créé un poste consacré aux habitants de plus de 65 ans. Yann Rod mettra en œuvre un programme conforme aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé

Yann Rod, 45 ans, a été nommé délégué aux seniors de la ville de Lausanne, un poste qu’il occupera dès le 1er septembre. Sa mission: piloter la mise en œuvre de 31 mesures en faveur des plus de 65 ans (15% de la population lausannoise), avec l’appui d’un groupe de travail interne et transversal au sein de l’administration. Il animera également une commission consultative composée de représentants du Conseil communal, d’associations de seniors et de spécialistes.

Parmi les mesures qu’il s’efforcera de concrétiser figurent des thèmes comme l’accessibilité de l’espace public, la promotion du bénévolat ou encore l’intégration dans la société. Ces différents thèmes suivent les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ils ont été réunis dans un plan d’action, au terme d’une démarche participative entre la municipalité et les associations actives auprès de cette catégorie de la population.

Promotion du sport

«Nous souhaitons créer un point de contact entre la ville et les seniors», résume Yann Rod. De nouveaux projets pourront également lui être présentés de la part de particuliers souhaitant agir en faveur des seniors. Le nouveau poste de délégué correspond à un 50%. Pendant l’autre moitié de son temps de travail, Yann Rod continuera de travailler pour la communication de la Direction des sports et de la cohésion sociale, comme aujourd’hui. L’une des mesures lui tenant particulièrement à cœur concerne la promotion de l’activité physique et sportive: «C’est primordial pour conserver santé, autonomie et lien social, explique-t-il. Nous prévoyons par exemple d’améliorer la participation des seniors aux manifestations sportives.»

Lire aussi: Santé: les personnes âgées en Suisse se portent globalement bien

Lausanne a déjà entrepris certaines mesures en faveur des seniors, comme la multiplication de poses de bancs: «Ce qui permet aux aînés d’être plus autonomes dans leurs déplacements», affirme Yann Rod. Pour améliorer l’espace public, des promenades diagnostics vont aussi être mises en place, «afin de comprendre les besoins des aînés». Dans le cadre de ce nouveau poste, un budget de 50 000 francs est prévu, mais plusieurs des projets seront financés par d’autres budgets existants.

Des réalités très différentes

La politique communale mise en place pour les seniors veille à ce que soit bien ancrée dans la ville une population, qui représente une grande variété de réalités: «Certains seniors sont encore en pleine santé et viennent d’arriver à la retraite, alors que d’autres ont déjà dépassé 90 ans et ont des demandes particulières. La problématique de l’isolement est également différente suivant les personnes», note Yann Rod. Le nouveau délégué de la municipalité, qui a été conseiller municipal à Yvonand (VD) entre 2010 et 2016, va s’atteler à travailler sur «ces différents visages de la population senior».

Publicité