Un «malfrat» qui s’enfonce dans la délinquance, ignorant les mains tendues, insensible aux sanctions. Un jeune homme à qui la vie souriait, mais qui continue de commettre des infractions, au mépris de la vie d’autrui, jusqu’à l’irréparable. Aux yeux des juges du Tribunal d’arrondissement de la Broye et du Nord vaudois, Daniel* s’est bel et bien rendu coupable d’assassinat, le 17 novembre 2018, dans le parc des Quatre-Marronniers, à Yverdon.