La police valaisanne a annoncé, ce dimanche matin, le décès d’une quatrième personne, suite à l’avalanche qui a emporté dans la mort trois autres skieurs de randonnée italiens samedi près du Grand-Saint-Bernard (VS). Deux femmes de 51 et 52 ans, et deux hommes, eux aussi âgés de 51 et 52 ans, n’ont pas survécu à leurs blessures. Un homme de 52 ans a été hospitalisé avec des blessures légères. Le drame s’est déroulé vers 13h40 au lieu-dit «Combe des Morts», à 2300 mètres d’altitude. Le groupe, originaire de la région de Milan, se dirigeait alors vers l’Hospice du Grand-Saint-Bernard.

Les recherches menées dans des conditions météorologiques difficiles ont permis de retrouver rapidement les malheureux. Mais pour trois d’entre eux, deux femmes et un homme, héliportés à l’hôpital dans un état grave, il était déjà trop tard.

Itinéraire très parcouru

L’un des deux hommes rescapés à ce moment-là, la quatrième victime, se trouvait en réanimation. Il a finalement succombé à ses blessures. La cinquième personne accidentée a été légèrement blessée. Un sixième randonneur, un homme de 51 ans, qui n’a pas été emporté par l’avalanche, s’en est tiré indemne.

L’itinéraire emprunté est très parcouru et le danger d’avalanche était de 2 (limité) sur 5. Mais la situation proche de la ligne de crête rend l’appréciation du risque délicate, a précisé Jean-Marie Bornet, porte-parole de la police valaisanne. Au total, les opérations ont mobilisé une trentaine de secouristes.

Détecteurs inutiles

L’ensemble du groupe sinistré était équipé de détecteurs de victimes d’avalanche. Mais, comme tous ont été ensevelis sous une épaisse couche de neige, parfois de 2,5 mètres, il s’est avéré difficile de dégager les malheureux rapidement.

De forts vents, ainsi qu’un épais brouillard ont forcé les hélicoptères à atterrir au bas de la coulée. Les secouristes ont dû parcourir les derniers mètres à pied. La coulée faisait une centaine de mètres de large sur 200 à 300 mètres de longueur.

25 morts cet hiver

Les secours ont fait des recherches supplémentaires qui ont permis d’exclure la présence d’autres groupes dans le secteur. Au total, après ce nouveau drame, les avalanches ont fait 25 morts en Suisse cette saison.

La région s’était déjà révélée meurtrière il y a près de quatre ans. Le 26 mars 2011, une coulée de neige près de Bourg-St-Pierre (VS) avait fait cinq tués et autant de blessés.