élections

L’écologiste genevoise Lisa Mazzone est candidate au Conseil des Etats

Robert Cramer, le conseiller aux Etats vert sortant, a annoncé son intention de ne pas se représenter en 2019. La conseillère nationale Lisa Mazzone, 30 ans, se lance dans la course

La conseillère nationale genevoise écologiste Lisa Mazzone brigue le siège au Conseil des Etats de Robert Cramer (Vert/GE), qui se retirera à la fin de son mandat en 2019. «Je souhaite représenter ce que Genève apporte à la Suisse»: son dynamisme et son courage.

Lire aussi: Robert Cramer ne se représentera pas aux Etats

Pointant encore la «capacité à innover et à sortir des sentiers battus» du canton, elle rappelle dans un entretien diffusé jeudi par la Tribune de Genève que «c'est le seul qui a accepté les trois initiatives vertes, sur les aliments équitables, l'économie verte et la sortie du nucléaire».

L'importance d'une candidature féminine

Lisa Mazzone, 30 ans, souligne en outre que la chambre haute du Parlement fédéral ne compte actuellement que sept femmes sur 46 membres. «Or, on voit le résultat. Il a par exemple longtemps rechigné à légiférer sur l'égalité salariale», remarque-t-elle.

Lire l'interview de Lisa Mazzone, un an après l'affaire Buttet: «J’ai eu l’impression d’avoir été écrasée par un bulldozer»

Les Verts genevois doivent se prononcer sur le choix de leur candidat le 21 novembre. Les élections législatives fédérales auront lieu le 20 octobre 2019.

Robert Cramer a annoncé il y a neuf jours qu'il ne se représenterait pas l'an prochain, après avoir siégé pendant douze ans au Conseil des Etats. Il a justifié sa décision par le fait que les Verts ayant «le vent en poupe», sa candidature n'était plus aussi cruciale qu'en 2015.

Publicité