Pour la quatrième année consécutive, la Suisse trône en tête du palmarès de la compétitivité économique, établi par le World Economic Forum. La Confédération est toujours suivie par Singapour. Troisième, la Finlande a supplanté la Suède qui passe en 4e position. Les Pays-Bas ont gagné deux places pour se classer cinquième, devant l’Allemagne, stable en sixième position. Suivent les Etats-Unis, en baisse de deux places, le Royaume Uni et Hong-Kong, tous deux en hausse, et le Japon en léger recul.

Selon le rapport, «la Suisse et les pays de l’Europe du nord ont renforcé leur leadership depuis la crise de 2008», alors que les pays de l’Europe du Sud continuent de souffrir «d’un manque de compétitivité en raison de leurs déséquilibres macroéconomiques, de l’accès limité au financement, de la rigidité de leurs marchés du travail et d’une faible capacité à innover».