Sous ses lunettes de soleil, Philippe Bonzon observe la régate du jour qui se dispute à quelques centaines de mètres du local des sauveteurs morgiens. Sur le lac, les petites voiles vertes et jaunes peinent à trouver les courants nécessaires pour prendre de la vitesse. Les conditions météo sont favorables pour les nageurs, moins pour les voiliers. «Il y a un peu de vent qui a tendance à ramener vers la berge», indique le président de la compagnie de Sauvet​age De Morges. La journée s’annonce plutôt calme.