Pierre Maudet rebondit dans la cybersécurité. L’ancien conseiller d’Etat genevois a rejoint lundi l’entreprise genevoise Wisekey. Sa mission: créer un pôle d’excellence dans l’intelligence artificielle, autour de son nouvel employeur. Wisekey, qui a perdu près de 29 millions de francs l’an dernier, soit deux fois son chiffre d’affaires, veut conquérir le marché des puces électroniques et fournir des services d’analyse des données récoltées par ces puces. Pour le patron de l’entreprise, Carlos Moreira, embaucher Pierre Maudet revient à «recruter le meilleur joueur de football du monde, même s’il a reçu un carton rouge un jour».

Retrouvez nos principaux articles sur l'affaire Maudet