A qui s’adresseront dorénavant les employés de l’Etat de Vaud victimes de harcèlement sexuel et de mobbing, ou pris dans un conflit de travail? Après la publication d’un audit externe pointant du doigt les méthodes du groupe Impact (GI), chargé des enquêtes et de la gestion des conflits au sein de l’administration, le flou règne sur l’avenir de cette structure. Dans un communiqué publié le 23 décembre, le Conseil d’Etat annonçait le départ à la retraite anticipée de Nicole Golay, directrice du GI, âgée de 63 ans.