Que le Conseil d'Etat se décide à mettre de l'ordre dans l'engagement des remplaçants et des temporaires, tant mieux. Mais qu'il le fasse en tirant purement et simplement un trait sur le passé n'est pas normal. Par commodité personnelle sans doute, mais en rendant aussi de signalés services à l'institution, des gens sont régulièrement venus dépanner des directeurs coincés par une défection. Certains ont été jusqu'à trouver là une nouvelle activité professionnelle; tous ont accumulé derrière les pupitres une expérience précieuse. Reconnaître cette expérience et la valoriser au moyen d'un statut particulier – basé par exemple sur les années de pratique – n'auraient été ni compliqué ni coûteux vu le faible nombre total de personnes concernées. Dans un mélange d'intransigeance hautaine, de hâte à imposer le nouveau cadre HEP, et d'économie de bouts de chandelles, cela n'a pas été fait. Dédaigneusement, et comme le chante Béranger: «On a pressé le citron, on peut jeter la peau.»