Basée sur le thème «meilleure ville, meilleure vie», l'Exposition universelle de Shanghai aura lieu du 1er mai au 31 octobre 2010.

Les autorités chinoises veulent en faire rien moins que la plus grande des expositions universelles. Pour la première fois depuis longtemps, celle-ci aura lieu au centre-ville, à l'emplacement d'un chantier naval longeant la rivière Huangpu, entre les ponts Nanpu et Lupu. La taille du site bat déjà les records pour ce type d'expos, avec 25,2 km2 répartis des deux côtés du fleuve.

Les organisateurs font le pronostic coquet de 70 millions de visiteurs. Le dernier flop en date, Hanovre en 2000, avait réalisé 18 millions d'entrées pour une prévision de 40. En 2005, Aichi (Japon) a, elle, dépassé les attentes, avec 22 millions d'entrées pour 15 escomptés. Interrogé sur le gigantisme du calcul de Shanghai, l'ambassadeur Zhu Bangzao réaffirme sa confiance et relève que les semaines d'or, trois semaines de pause nationale discontinues dont la première est placée début mai, offriront des millions de curieux à l'Expo: l'année passée, plus de 150 millions de Chinois ont voyagé dans le pays durant ces trêves.

Les investissements prévus se montent à plus de quatre milliards de francs (Aichi ou Expo.02: 1,5 milliard). Les autorités escomptent des retombées de l'ordre de quatre fois ce montant.

120 pays et organisations ont déjà annoncé leur participation, soit 60% du total attendu.

L'enveloppe pour la Suisse a été fixée par le Conseil fédéral à 20 millions de francs, dont neuf puisés dans les budgets des départements et au moins quatre millions en sponsoring. Nestlé et Holcim sont les premiers sponsors, pour Pékin 2008 comme pour Shanghai.