Allers et retours

En Suisse, l’histoire de l’abolition de la peine de mort est faite d’allers-retours et marquée par des débats houleux. La Constitution fédérale de 1874 proclame l’abolition de la peine de mort, mais elle est réintroduite en 1879, sur une décision populaire, à la suite d’affaires de meurtres. Le Code pénal civil qui consacre l’abolition de la peine de mort est adopté en 1937, mais il faut attendre 1942 pour qu’il entre en vigueur. En 1992, la sentence capitale est effacée du droit pénal militaire. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, 33 condamnations à mort sont prononcées, 17 individus sont fusillés. Le dernier en 1944.