Le maire de la cité portuaire de Zamboanga City Celso Lobregat a annoncé mercredi à l’agence dpa que les efforts déployés pour libérer Charlie Reith, l’homme d’affaires d’origine suisse enlevé dimanche soir dans le sud des Philippines, n’ont pas encore portés leurs fruits, les ravisseurs ne s’étant toujours pas manifestés.

Huit hommes déguisés en policiers ou en soldats ont fait irruption dimanche vers 18h00 dans la maison du septuagénaire, située à Patalon, dans les environs de Zamboanga City, sur l’île de Mindanao. Ils sont arrivés par mer à bord de vedettes rapides et ont forcé l’homme d’affaires à monter à bord de l’une d’elle avant de disparaître. Un ami qui se trouvait avec lui a réussi à leur échapper.

«Nous possédons des indices quant au lieu de détention probable de l’otage mais ces informations doivent encore être confirmées», a noté M. Lobregat. L’armée a mobilisé 400 hommes pour retrouver l’Helvète, qui vit depuis plusieurs décennie dans la région. Selon les médias locaux, un policier a vu que les vedettes des ravisseurs se diriger vers l’île de Basilan, à une trentaine de kilomètres au sud. L’île passe pour être un refuge pour plusieurs organisations criminelles dont le groupe islamiste Abou Sayyaf qui compterait 400 rebelles dans ses rangs. Zamboanga City est une ville à majorité musulmane.

L’armée pense que l’homme de 72 ans, naturalisé philippin, a été capturé par l’organisation terroriste Abou Sayyaf, connue pour ses rapts brutaux d’étrangers et de chrétiens. Le groupe séparatiste remplit ses caisses grâce aux rançons obtenues en échange des libérations. L’an dernier, des rebelles de ce mouvement avaient enlevé en janvier trois collaborateurs du CICR, dont le Suisse Andreas Notter, sur l’île de Jolo, au sud-est de Mindanao. Deux d’entre eux ont été libérés en avril, le troisième en juillet. Charlie Reith vit depuis une quarantaine d’année dans la région et est marié avec une Philippine. L’homme d’affaires, connu, possède une grande exploitation agricole à Patalon. Il est également gouverneur du Rotary Club local.