Tradition

L'hymne national suisse ne sera pas ancré dans la loi

Le choix de l'hymne national restera du ressort du Conseil fédéral, a décidé le Conseil national mardi

L'actuel hymne suisse ne sera pas cimenté dans une nouvelle loi fédérale. Par 97 voix contre 85, le National a enterré lundi une initiative parlementaire de l'indépendant schaffhousois Thomas Minder en ce sens.

Il n’y a pas lieu de prendre des mesures en la matière, a annoncé Isabelle Chevalley (PVL/VD) au nom de la commission. Le Conseil fédéral a déjà été adopté le Cantique suisse de manière définitive en 1981. Et il a assuré qu’il n’adopterait pas de nouvel hymne national de son propre chef, sans consulter préalablement les Chambres fédérales.

Lire aussi: L’exercice raté d’un nouvel hymne national

L'exemple jurassien

Diana Gutjahr (UDC/TG) a souligné que les biens culturels significatifs tels que le drapeau suisse et l’hymne national sont de véritables vecteurs d’identité. Les partisans d'un ancrage dans la loi souhaitent lever le flou actuel sur à qui incombe le choix de l’hymne.

Beaucoup de pays ont réglé la question de leur hymne dans une loi, voire dans la constitution, a rappelé Diana Gutjahr. Dans le Jura, un arrêté a décrété la Nouvelle Rauracienne en tant qu'hymne cantonal jurassien.

Lire également:  A la place de Dieu, l’équité, la solidarité et la diversité

Publicité