La ville de Baden (AG) reçoit le Prix Wakker 2020, doté de 20 000 francs. Patrimoine suisse récompense la plus grande cité argovienne pour l'amélioration de sa qualité de vie. Sa vieille ville a été libérée du trafic automobile et ses espaces publics mis en valeur.

Véritable noeud de communication fort de près de 20 000 habitants, Baden était autrefois envahie par le trafic routier, rappelle Patrimoine suisse mardi dans un communiqué. Aujourd'hui encore, la Schulhausplatz compte parmi les carrefours les plus fréquentés de Suisse avec 50 000 passages quotidiens.

Lire également: A la gare Cornavin, le futur appartient aux piétons

«Rendre son attractivité au centre-ville»

Grâce à la volonté des autorités et des citoyens de Baden, rues et places conviviales et libérées du trafic automobile rendent désormais le centre de la ville agréable à vivre, se réjouit Patrimoine suisse. Parcs et jardins historiques sont soigneusement entretenus selon les principes de la sauvegarde du patrimoine. De nouveaux espaces publics ont été créés dans les zones de développement.

L'association de protection du patrimoine salue la «politique visionnaire», la «planification constante» et la «volonté des citoyens de voter des crédits permettant de rendre son attractivité au centre-ville». L'engagement de la ville à investir aussi dans des zones de développement à priori peu lucratives est exemplaire pour le développement urbain dans toute la Suisse, insiste-t-elle.

La remise officielle du prix aura lieu le 27 juin lors d'une fête publique. Patrimoine suisse attribue chaque année le Prix Wakker à une commune ou, exceptionnellement, à une organisation culturelle comme ce fut le cas en 2018. L'objectif est de mettre à l'honneur la qualité d'un travail exemplaire.

Lire aussi: Lausanne met une sourdine, la nuit