Pour le PDC, les deux candidats socialistes au Conseil fédéral remplissent les critères pour être élus. Le groupe parlementaire démocrate-chrétien a donc renoncé mardi à fixer une préférence entre le Fribourgeois Alain Berset et le Vaudois Pierre-Yves Maillard, indique l’ATS.

Faute de vote, il est impossible de dire lequel des deux recueille une majorité des 44 suffrages disponibles au sein du groupe PDC, a déclaré le chef Urs Schwaller devant la presse.

Les démocrates-chrétiens ont également confirmé leur stratégie. Ils voteront en grande majorité en faveur d’Eveline Widmer-Schlumpf. Les observateurs qui pensent qu’un quart de PDC pourraient voter en faveur d’un UDC «ne voient pas très loin», a assuré Urs Schwaller.

Le groupe PDC n’entend pas non plus soutenir une éventuelle attaque UDC contre un siège libéral-radical.