Les fiançailles sont officielles: le groupe Hersant, propriétaire de L'Express et de L'Impartial, et le groupe Gassmann, possesseur du Journal du Jura, ont signé hier la convention qui matérialise le projet Arc Presse, dévoilé en juin 2006. Dès le 6 février 2007, date prévue de sortie du premier numéro, les quotidiens neuchâtelois et le journal biennois présenteront des pages et une identité graphique communes.

Présenté hier au personnel, le projet entraînera la suppression d'une dizaine de postes de travail, comme l'avait annoncé la direction au moment du licenciement de Mario Sessa, ancien rédacteur en chef et directeur des rédactions (LT du 04.11.2006).

Quatre journalistes de L'Express et de L'Impartial se sont vu signifier leur congé ces derniers jours. Selon des sources internes, Le Journal du Jura devrait quant à lui perdre 1,5 poste à la production. Plusieurs départs naturels ne seront en outre pas compensés. Dans les deux cas, aucun plan social n'a été prévu.

Cette mue entraînera un redécoupage des rubriques actuelles, avec plusieurs contenus communs (Sport national, Suisse, Economie, Monde, Société). Un accent particulier sera dorénavant mis sur l'économie régionale et les nouvelles technologies. Le groupe Hersant s'est engagé - pour un montant non déterminé - à développer la plateforme internet des deux quotidiens neuchâtelois.

«Devant le fait accompli»

Dans un communiqué diffusé dans l'après-midi, la Société du personnel de L'Express et L'Impartial (SPREI) regrette d'avoir été mise «devant le fait accompli», «sans consultation», «en contradiction avec la Convention collective de travail». La SPREI s'élève également contre «l'absence de plan social, ni facilité accordée à l'une des licenciées à 10 mois de la retraite».