Climat

La Limmat colorée en vert fluo par des activistes en plein centre de Zurich

En teintant le fleuve zurichois d’un vert pétant, le collectif Extinction Rebellion a indiqué sur Facebook avoir voulu dénoncer la menace d’un «effondrement de notre écosystème». La police a ouvert une enquête

Des militants climatiques ont lancé une action très visible en ville de Zurich ce mardi en début d'après-midi. La Limmat a pris une teinte vert fluo après que des membres du collectif Extinction Rebellion ont déversé un colorant puissant dans le fleuve, se laissant ensuite «porter vers l'aval comme des cadavres», indique le groupe sur sa page Facebook.

L'objectif de cette protestation non autorisée, qui a intrigué de nombreux passants, est d'alerter la population au sujet la menace d’un «effondrement de notre écosystème» ainsi que sur «le système toxique dans lequel nous nous trouvons», précisent les militants.

Lire aussi: La «rébellion» climatique s’organise à Lausanne et ailleurs en Suisse

Selon la police, qui a indiqué avoir ouvert une enquête pour identifier les auteurs de l'action, et a envoyé des agents pour établir l'origine de cette couleur vive. Les analyses sont en cours, mais le colorant utilisé serait a priori sans danger pour la santé. Selon Extinction Rebellion, il s'agirait d'une substance fluorescente de marquage peu toxique, appelée «uranine».

Lire également:  La désobéissance civile face à la loi

L'organisation réalise des actions en tous genres dans neuf villes suisses, du 9 au 20 septembre. Lundi, elle a entamé sa tournée à Berne. Jusqu'au «grand final» du 20 septembre à Lausanne, les militants veulent se déplacer à Fribourg, Martigny (VS), Neuchâtel, Lucerne, Genève et Delémont.

Publicité