L'essentiel

Le Portugal et le Kenya reprennent pied face au coronavirus. Le groupe italien Costa Croisières s'apprête à reprendre la mer samedi soir. 

Vendredi plus de 100 millions de personnes ont été entièrement vaccinées aux États-Unis. Les premières cargaisons de matériel médical sont arrivées en Inde.

Retrouvez notre suivi de la journée de vendredi.


■ New Delhi prolonge son confinement anti-Covid d'une semaine

La capitale indienne, New Delhi, va rester confinée une semaine supplémentaire à cause de la flambée de contaminations au coronavirus. C'est ce qu'ont annoncé les autorités de la mégapole samedi. Le confinement devait s'achever initialement lundi, mais le nombre de nouveaux cas continue d'augmenter rapidement dans l'immense ville de 20 millions d'habitants.

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, New Delhi a recensé 27'000 nouveaux cas et 375 décès ces dernières 24 heures. Mais avec un taux de positivité atteignant presque 33% lors des tests au coronavirus, les experts jugent que les chiffres réels sont bien plus élevés.

Hôpitaux submergés

Les hôpitaux de la ville sont submergés de malades, entraînant des pénuries de lits, de médicaments et d'oxygène aux conséquences souvent fatales pour de nombreuses personnes, qui meurent devant les établissements sans pouvoir être soignées.

La plupart des cimetières de New Delhi sont désormais pleins et nombre de crématoriums fonctionnent en continu, brûlant parfois des corps sur des terrains vagues ou des parkings.


■ Le Kenya assouplit ses mesures anti-Covid

Le président kényan Uhuru Kenyatta annonce l'assouplissement des mesures prises pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, notamment la réouverture prochaine des écoles et la levée de l'isolement de Nairobi.

S'exprimant depuis la présidence à l'occasion du 1er Mai, le président kényan a mis en avant une diminution de 74% des infections à Nairobi durant le mois d'avril comparé au mois de mars et de 89% pour la ville portuaire de Mombasa, la deuxième du pays.

Uhuru Kenyatta a dès lors annoncé la levée des restrictions de circulation mises en oeuvre fin mars vers et en dehors d'une zone comprenant la capitale et quatre comtés voisins, où le couvre-feu est désormais calqué sur celui du reste du pays, de 22h00 à 04h00.

Le président a également ordonné la réouverture, à compter du 10 mai, des écoles, fermées fin mars.


■ La Journée internationale des travailleurs placée sous le signe de la réalité post Covid

Alain Berset a déclaré samedi dans son discours sur twitter que la crise du coronavirus avait un point commun avec d'autres crises: «Les plus faibles souffrent le plus. Cela vaut non seulement pour les conséquences sanitaires, mais aussi pour les conséquences économiques.»

Lire aussi: Les ménages modestes sont davantage touchés par le covid

A l'occasion du 1er Mai, l'Union syndicale suisse réclame «un nouveau départ social». La pandémie du coronavirus a mis en lumière et accru les inégalités, rappelle-t-elle. Des actions syndicales sont prévues ce samedi dans toute la Suisse.

Des centaines de milliers de salariés ont été et sont encore frappés par des licenciements ou doivent craindre pour leur emploi, écrit l'USS sur son site. Les personnes les moins bien payées sont celles qui souffrent le plus des conséquences la crise du coronavirus.

Cette année, la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses est donc placée sous le signe de cette nouvelle réalité: les conditions de travail et la sécurité du revenu ont désormais encore plus d’importance.


■ Plus de 400'000 cas supplémentaires en 24h en Inde

L'Inde qui a enregistré samedi un nouveau record de contaminations avec plus de 400'000 cas en 24h. Elle ouvre le même jour sa campagne de vaccination à l'ensemble de ses quelque 600 millions d'adultes en dépit des pénuries.

Lire aussi:  L’Inde, un continent en détresse face au covid

En première ligne de la pandémie de Covid-19 avec le Brésil, l'Inde - dont les hôpitaux sont débordés - a enregistré samedi un nouveau record et une première mondiale: 401'993 nouvelles infections ont été répertoriées, portant le total dans ce pays à plus de 19,1 millions. Le nombre de décès sur les dernières 24 heures s'est élevé à 3523, pour un total de 211'853 morts. Nombre d'experts estiment que les chiffres réels sont beaucoup plus élevés en raison.


■ Après le raz-de-marée, le Portugal reprend pied face au coronavirus

Après six mois d'état d'urgence sanitaire marqués par un hiver meurtrier, le Portugal a entamé samedi la dernière étape d'un déconfinement graduel qui, pour l'heure, n'a pas provoqué un regain de l'épidémie de Covid-19.

Réouverture des frontières terrestres avec l'Espagne, premiers concerts-tests, élargissement des horaires des cafés, des restaurants, des commerces et des espaces culturels: l'allègement des restrictions sanitaires se poursuit ce week-end, avec deux jours d'avance par rapport au calendrier annoncé à la mi-mars.


■ Costa Croisières reprend la mer après une longue pause due au Covid

Le groupe italien Costa Croisières s'apprête à reprendre samedi soir la mer depuis le port de Savone avec son navire amiral Costa Smeralda, après plus de quatre mois de pause forcée due à la pandémie de coronavirus.

Ce périple en Méditerranée durera de trois à sept jours, selon les formules, avec des escales sur la côte italienne.

La reprise s'accompagnera du respect d'un strict protocole sanitaire, avec un nombre de passagers limité, des tests Covid pour l'ensemble des passagers et membres d'équipage, des prises de température et le port du masque obligatoire.

«La volonté de repartir est très forte chez nos clients. Nous recevons plusieurs centaines de réservations chaque jour couvrant tous les mois jusqu'à fin 2022», a déclaré à l'AFP Raffaele d'Ambrosio, directeur général de la filière française de Costa Croisières.

Mais les touristes français manqueront à l'appel, faute d'autorisation de se déplacer à plus de 10 km de leur domicile, en attendant la levée des restrictions le 3 mai. Et les paquebots ont toujours interdiction d'accoster aux ports français.