Les partis politiques suisses sont unanimes, l’initiative qui vise à interdire l’expérimentation animale et humaine rate sa cible. Le texte a d’ailleurs réalisé un raz de marée aux chambres de l’Assemblée fédérale ne récoltant pas la moindre voix en sa faveur (uniquement deux abstentions aux Etats).