Votations 

L'initiative pour une sortie du nucléaire reste gagnante selon un sondage 

Selon les données récoltées, 51,5% des citoyens se disent pour le texte, 29,9% sont contre et 24,6% ne sont pas encore fixés, indique Schweiz am Sonntag. En revanche, les Suisses ont peu peur d'une catastrophe nucléaire 

L'initiative de sortie du nucléaire qui sera soumise au peuple le 27 novembre peut espérer une issue heureuse, selon un sondage mandaté par le journal alémanique Schweiz am Sonntag. Selon les données récoltées, 51,5% des citoyens se disent pour le texte, 29,9% contre et 24,6% ne sont pas encore fixés.

Entre le 27 octobre et le 4 novembre 

L'étude a été menée entre le 27 octobre et le 4 novembre auprès de 1073 personnes au total des deux côtés de la Sarine. Par ailleurs, le soleil (77,1%), l'hydraulique (68,1%) et le vent (59,3%) sont les vecteurs d'énergie qui ont le plus grand potentiel, révèle encore le sondage.

Lire aussi: Les Suisses diraient oui à la sortie du nucléaire, selon un sondage

Une majorité de Suisses ne craignent pas une catastrophe nucléaire

Dans leur majorité, les Suisses n'ont pas peur d'une catastrophe nucléaire, selon un sondage. Malgré cette confiance, ils sont majoritairement favorables à une fermeture rapide des centrales atomiques, comme le demande l'initiative du 27 novembre.

Seuls 37,3% des 1073 personnes sondées par l'Institut d'étude de marché Marketagent.com disent craindre une catastrophe nucléaire. A contrario, ils sont 54,5% à n'avoir pas peur d'un tel scénario à la Fukushima. Et 8,2% s'abstiennent, d'après le sondage paru dans l'hebdomadaire Schweiz am Sonntag.

Publicité