Le Ministère public de Schwyz a ouvert une procédure pénale contre un fromager schwytzois. Des produits infestés de listeria auraient été vendus dans son exploitation désormais fermée et seraient responsables d’une dizaine de décès.

Le fromager est soupçonné d’homicides par négligence, de lésions corporelles multiples par négligence et de violation de la loi sur les denrées alimentaires, indique le Ministère public schwytzois. Le chimiste intercantonal d’Uri, Schwyz, Obwald et Nidwald avait déposé une plainte pénale en juillet.

Au total, 34 déclarations de maladies liées à la listeria seraient dues à l’exploitation incriminée. Dix des 34 malades ont succombé à leur maladie. Le fromager sous enquête bénéficie de la présomption d’innocence.

Entre les mois de mars et de mai, quatre patients du Centre hospitalier du Valais romand, à Sion, avaient été infectés après avoir consommé un fromage schwytzois, ont révélé les journaux romands de Tamedia début mai. L’un des patients est décédé.