Dans son livre «Verkaufte Illusionen», la prostituée Rita Dolder ne donne aucun nom. Mais le livre est truffé d'indices qui suggèrent des rapprochements avec des personnages réels. Ainsi sont nés, par recoupements, les soupçons concernant Rolf Büttiker, Kaspar Villiger et Friedrich Nyffenegger. La carrière politique de Kaspar Villiger correspond aux étapes du parcours du personnage présenté dans le livre de Mme Dolder comme étant le «conseiller fédéral German». Il a d'abord été conseiller national, puis conseiller aux Etats. Selon le magazine alémanique Facts, il n'y a aujourd'hui que deux ministres vivants répondant à ce curriculum: Léon Schlumpf et l'actuel ministre des Finances. Or Rita Dolder dit de cet ancien client qu'«il a toujours une responsabilité politique», qu'il apparaît à la télévision et se laisse photographier en famille. Rita Dolder identifie plus loin nombre de ces clients comme étant des «politiciens radicaux». Il se trouve que Léon Schlumpf est UDC, tandis que Kaspar Villiger, comme Rolf Büttiker, est radical.

Le rapprochement suggéré dans le livre entre un client évoqué dans sa fonction d'«officier de haut rang» et Friedrich Nyffenegger repose sur l'usage des mots précis «combinard comblé des dieux» et «un acteur qui a besoin de se mettre en scène» (geltungssüchtiger Selbstdarsteller). Or Facts a justement utilisé ces termes pour décrire le colonel dans un article du 7 mars 1996. La prostituée écrit encore que le «conseiller fédéral German» et le militaire de carrière viennent du même parti. Messieurs Friedrich Nyffenegger et Kaspar Villiger sont l'un et l'autre radicaux.

C. H.